Instruments

Nos partenaires : entretien sur le marché de la QAI au Benelux

24/05/2018

L’article ci-après traite de la marque Kimo du Groupe Sauermann. Leader reconnu du domaine des instruments de mesure portables et fixes depuis plus de 30 ans, Kimo propose une large gamme de solutions pour les mesures de pression, température, hygrométrie, vitesse d’air, débit d’air, analyse de gaz, qualité d’air, acoustique, entre autres. Kimo a rejoint le Groupe Sauermann en 2015. Le Groupe opère désormais sous deux marques principales : Sauermann, acteur mondial majeur du domaine des pompes de relevage de condensats et des accessoires et kits de solutions HVACR, et Kimo, spécialiste des instruments de mesure et de contrôle de la qualité de l’air.

INsights s’est récemment entretenu avec Teun Mulder, Chef des ventes chez Hitma Instrumentatie B.V., concernant le marché de la QAI au Benelux, notamment en Belgique et aux Pays-Bas.

Hitma fait partie d’Indutrade – un groupe suédois à la tête de plus de 200 sociétés et coté à la bourse de Stockholm. Indutrade Benelux englobe plus de 25 sociétés en Europe, dont Hitma Instrumentatie B.V. et MW Instruments B.V.

Hitma concentre ses activités sur les marchés de l’HVACR et des applications industrielles, en proposant des produits haut de gamme tels que transmetteurs, capteurs, systèmes de surveillance, appareils portables, etc. à destination de secteurs importants comme les technologies médicales, l’immotique, le commerce, les services publics et l’agroalimentaire, entre autres. MW Instruments, de son côté, se concentre davantage sur les ventes directes aux fournisseurs et aux revendeurs. La société est spécialisée dans la commercialisation d’appareils portables dédiés aux gaz de combustion, à la climatisation, à l’électricité et aux réfrigérants, mais aussi dans la vente d’enregistreurs et d’instruments de détection de gaz.

Il existe avec Kimo une relation de longue date qui s’étend sur plus d’un quart de siècle. Officiellement, Hitma a commencé à commercialiser des produits Kimo en 2001. Après avoir acquis MW Instruments en 2011, la société a pu devenir un centre de service Kimo officiel. Désormais, les clients réalisent des économies aussi bien en temps qu’en argent, en bénéficiant d’un service beaucoup plus efficace pour leurs instruments Kimo. Les deux sociétés assurent la commercialisation et l’entretien d’un certain nombre d’instruments de mesure Kimo – les C310, CPE-310 et KIGAZ constituant les meilleures ventes.

Les pays tels que les Pays-Bas et la Belgique sont très forts dans les secteurs des produits alimentaires innovants, de la santé et de l’industrie pharmaceutique, et Teun prévoit une croissance solide et soutenue dans ces secteurs.

D’autant qu’il existe dans certains pays européens des régulations strictes qui imposent un contrôle annuel des chaudières afin de mesurer le dioxyde de carbone, le dioxygène, le monoxyde de carbone, etc. Aux Pays-Bas, le cadre réglementaire est moins strict qu’en Belgique, mais cela va probablement changer dans un futur proche. À ce moment-là, il y aura de la part des installateurs une demande plus importante en termes d’instruments Kimo tels que les analyseurs de combustion.

Teun indique que les clients et les installateurs demandent maintenant des appareils plus compacts et plus connectés. Les jeunes commerciaux qui arrivent aujourd’hui sur le marché du travail sont à l’aise aussi bien avec les appareils numériques qu’avec la popularité croissante de l’Internet des objets, tout particulièrement avec les technologies telles que celles des réseaux LoRa. Dans le domaine de la qualité de l’air intérieur, il pense que les produits portables, connectés et tout-en-un ne vont cesser de gagner en popularité. Pour faire le bon choix pour une application donnée, il sera néanmoins toujours nécessaire de s’appuyer sur les compétences des spécialistes locaux.

Tags 
Benelux; Thought leadership; Instruments

Rejoindre la discussion

Add new comment

Ne ratez pas nos prochains articles